Le site des perchmans du cinéma et de la télé Accès aux pages protégées du site
Recherche simple : Approfondir les critères de recherche sur le site, rechercher dans les forums, les liens et dans l'Annuaire
Liste des perchmans du cinéma et de la télé
Un article de Fred Ginsburg de Equipment Emporium Inc.
Présentation Membres
Présentation Annuaire
Présentation Annonces
Liste des Dossiers
Les forums de perchman.com
À propos du site
S'abonner à la liste de discussion
    in english >>


Introduction à l'utilisation de la perche

 

écrit par Fred Ginsburg C.A.S. Ph.D.
publié sur le site de Emporium Equipement Inc.

Pourquoi utiliser une perche ?

Les micros montés sur la caméra pourraient convenir pour une ambiance générale ou un fond sonore, mais il leur manque la portée et la souplesse d'un micro sur perche. Placer le microphone à coté de l'objectif peut sembler pratique mais il n'aidera certainement en rien à obtenir un son de qualité.

Car avant tout, les micros sur caméra ont tendance à entendre les moteurs de zoom et tout autre bruit généré par la caméra.

De plus, monter un micro parallèlement au sol n'est pas une bonne chose. Les micros canon sont similaires aux téléobjectifs photo dans le sens où tous deux compressent les plans de l'action si bien que très peu de distance semble séparer l'action de premier plan de celle à l'arrière plan. Si vous dirigez un micro horizontalement vers une personne, vous ramasserez le son de cette personne aussi bien que le son de l'arrière plan directement derrière celle-ci.

La meilleure manière d'isoler les personnes du fond sonore est de les percher par le dessus, de façon à ce que l'axe du micro pointe vers la bouche des personnes puis vers le sol. (En s'assurant que le sol ou plancher n'est pas aussi bruyant que le fond sonore.)

Finalement, l'objectif de la caméra a la capacité de VOIR beaucoup plus loin que même le meilleur des microphones canon n'ait celle d'ENTENDRE. Une longue focale peut facilement cadrer en plan serré le visage d'une personne à 15 mètres, mais la seule chose qu'un micro saisira à la même distance sera l'ambiance générale de toutes les choses de la scène dans sa globalité. Pour tendre à un son de qualité, vous devez placer le micro aussi près que possible de l'action !

Perchez par le dessus si vous le pouvez.

Le placement du micro par le dessus avec une perche ou une girafe de studio est la technique la plus appréciée dans l'industrie cinéma/téléfilm/pub. C'est certainement le meilleur des choix dans 90 % des cas.

Généralement, percher par le dessus produira des dialogues au son le plus naturel avec le moins d'effort à faire pour l'enregistrement et le montage.

Il procure un mélange agréable quand plusieurs acteurs sont en situation. Deux, trois, voire un petit groupe de gens intervenant ensemble peuvent être enregistrés avec un seul micro.

Un micro sur une perche ou une girafe de studio permet une quantité respectable d'activités physiques et de mouvements d'acteur. Les acteurs sont libres de rentrer ou sortir du champ, tourner, sauter, grimper, etc... Il n'y a pas de câble micro à la patte pour limiter leur étendue de mouvements. Pas plus que la frustration d'avoir à faire avec des micro-HF méticuleux par leurs inhérents problèmes environnementaux d'interférences HF .

Un micro au-dessus prendra suffisamment d'effets sonores, bruits de pas et manipulation d'accessoires, pour donner à la bande-son une riche texture. Du fait que les visages sont plus près du micro, les dialogues domineront la bande-son, mais les autres effets sonores seront toujours audibles.

La perspective audio est plus facile à respecter avec un micro au-dessus. Sur un plan master large, le micro a tendance à être plus haut si bien que le dialogue résultant semblera plus petit et plus "lointain". Sur les gros plans, le micro peut être abaissé donnant au son une présence plus importante et une "proximité" à l'écran.

Mais qu'en est-il s'il y a des entraves physiques qui empêchent de déployer un microphone par le dessus ?

Cela nous amène à l'option suivante : percher par le dessous. Le micro sur perche peut être pointé vers le haut au niveau des genoux, des cuisses ou de la taille de l'acteur avec de bons résultats. Le son sera légèrement plus dans les basses que perché du dessus, mais toujours utilisable et acceptable. Notez qu'un micro pointé sur une personne vers le haut tend à prendre plus de la cage thoracique, ce qui explique cette augmentation des basses.

Parfois il est beaucoup plus difficile de percher par-dessous, à cause de la présence de meubles ou des déplacements de personnes en premier plan. Le cameraman doit aussi être beaucoup plus attentif, car il est plus probable d'élargir le cadre et montrer plus du torse de l'acteur que de montrer plus du vide au-dessus des têtes. Néanmoins, il y a beaucoup de plans où percher par en dessous sera la plus simple des solutions.

 

Astuces pour utiliser votre perche

Capacité d'allongement

La longueur que doit avoir votre perche dépend en réalité du type de film que vous faites. Les films de fiction, les pubs, et les séries télé demandent une longue portée, entre 3,5 et 4,5 mètres, afin de couvrir le plateau. Les actualités et les documentaires du style "courir et tirer" demandent d'ordinaire une portée moindre, entre 1,5 et 2,5 mètres, car l'équipe caméra est plus mobile et travaille plus près.

Quand vous allongez une perche, ne serrez pas les brins totalement dépliés au niveau de leur arrêt de sécurité. La technique correcte pour obtenir une portée maximale est de déplier la section jusqu'à son bout, et de la re-rentrer de quelques centimètres. Un léger chevauchement donnera une perche plus rigide (pas de faiblesse au niveau des colliers de serrage) et moins microphonique.

Une autre bonne pratique est d'étendre la perche au-delà de ce dont vous avez besoin pour le plan de façon à pouvoir saisir la perche plus près de son centre de gravité (pensez à la tige de balancier d'un funambule de cirque). En laissant la perche s'équilibrer d'elle-même entre vos mains, vos muscles ne seront pas utilisés à vaincre l'effet de couple.

Éviter les bruits de câble

Les bruits de câble sur une perche peuvent avoir trois problèmes pour origine : conductance, percussion, et connexions lâches.

La conductance est le bruit ou grondement (vibrations physiques) qui voyage le long de la gaine du câble. Pour éviter ça, l'intérieur¹ du tube de perche doit être isolé avec de la mousse. Par exemple dans la perche RoboPole® le câble est complètement enveloppé d'une mousse de caoutchouc compressée sur toute la longueur de la section interne.

Pour maintenir la pliabilité et la propreté du câble micro, essuyez-le méthodiquement détendu avec une solution reconstituante telle que Armor All™.

La percussion est le bruit créé par le câble qui cogne contre les autres tubes de la perche. Comme la perche est télescopique, il n'est possible d'isoler de mousse que le brin le plus fin.

La meilleure technique pour contrôler les bruits de choc est de garder le câble tendu en tenant la perche. Comme le câble sort de la perche, faites une boucle autours du petit doigt ou du pouce de votre main de support et garder la ligne à son aise. Ne laissez pas le câble simplement sortir et tomber sur le sol !

La dernière cause de bruit de câble peut être la connexion du micro. Les connecteurs XLR sur les micros comme sur les câbles sont connus pour devenir lâches à la longue. Mettez une bande de chatterton sur la jonction du microphone au câble de perche pour se protéger d'une déconnexion intempestive quand le micro est bougé en tout sens.

Laissez toujours du mou dans la connexion du câble entre la perche et le micro. Un câble tendu conduira les bruits de maniement.

Dans le même ordre d'idée, un excès de câble peut cogner et causer du bruit. Cet excès peut simplement être enroulé une ou deux fois autours de la perche sous la suspension.

Le câble sur la perche RoboPole® est spiralé en une petite boucle au niveau de sa sortie en haut de la perche afin de réduire la conductance aussi bien que soulager la tension.

Un autre truc pratique est d'utiliser un court câble de liaison à l'intérieur de votre bonnette anti-vent. Ce câble doit s'arrêter à la poignée de votre suspension et être attaché à demeure avec un serre câble ou du gaffer. Cela simplifiera le processus de montage de votre suspension sur la perche, parce qu'il ne sera plus nécessaire d'ouvrir votre bonnette et mettre en place le câble à chaque fois que vous devrez utiliser le micro.

Tenir la perche

Pour réduire les bruits de manipulation, tenez la perche fermement mais pas trop serrée avec le bout des doigts et évitez les mouvements de mains ou de doigts excessifs comme taper ou tambouriner. Quelques perchmans portent des gants blancs de montage pour empêcher les doigts de coller les jours de grand froid où quand il fait chaud.

Tenez la perche parallèle au sol et bien au-dessus de votre tête avec vos deux bras. Si vous supportez la perche par en dessous comme un porte-drapeau, la perche rentrera dans le champ d'une scène à forte angularité. Même si le micro est suffisamment haut pour être hors du champ, la corps de la perche peut couper un coin du cadre.

Gardez vos bras près de la tête, comme un "H" majuscule. Quand votre bras est vertical avec le coude bloqué, la seule chose que vous faites c'est de supporter quelques kilos dans l'axe de votre corps.

Si vos bras sont tendus comme un large "V", vos muscles vont rapidement se fatiguer.

De plus, si vos bras partent d'une vraie verticale, il est possible avec la perche de rapidement pointer ici et là afin de suivre l'action.

Utilisez votre bras avant comme un pivot pour supporter la perche au-dessus de votre corps. Si la situation le permet, tenez-la à son point d'équilibre naturel. Utilisez le bras arrière pour diriger (latéralement/verticalement) la perche, aussi bien que pour la tourner sur son axe afin de pointer le microphone.

Placement du microphone

Essayez de positionner le micro aussi près de l'action que possible. Selon la situation et les caractéristiques particulières de chaque microphone, votre micro peut être à plusieurs centimètres ou dizaines de centimètres au-dessus des acteurs.

Soyez agressif dans votre placement de micro. Trois mètres au-dessus seront peut-être très pratiques pour la caméra et la lumière, mais vos dialogues seront pauvres. Rappelez au réalisateur qu'on peut toujours panoter vers le bas un objectif grand angle de façon à ce que le haut du cadre ne soit pas empli de plafond ou de ciel au détriment de sa bande-son !

Les perchmans professionnels placent souvent une bande blanche au bout de leur bonnette pour que le cadreur puisse clairement repérer si le micro a plongé dans le cadre. C'est mieux de voir le micro dans le viseur plutôt que d'attendre de le voir se pointer sur un grand écran.

Pour établir la ligne du cadre, plongez le micro complètement dans le champ et levez le lentement jusqu'à ce que le cadreur vous dise que vous êtes juste hors champ. Si vous commencez par maintenir la perche haute puis l'abaissez graduellement vers le cadre, le cadreur vous la jouera très conservateur et vous dira de la tenir plus haut que nécessaire.

Dernière mise à jour : 29 juin 1999

Traduction française : Jean Casanova - 2002

________________________________

¹ aux États Unis, le câble micro (souvent spiralé) passe à l'intérieur de la perche, ndt.

 

 

Accueil du site Inscription Membres Annuaire détaillé Consultation Annonces Albums Photos Tous les Articles Liste des Forums Gérer son courrier Les liens de perchman.com À propos de perchman.com Connexion Membres Déconnexion Membres Flux RSS Association Française du Son à l'Image




Jean Casanova
© 2001-2014

Accueil | Membres | Annuaire | Dossiers | Forums
Article | Support | Liens | Pétition
A propos | Contact | Mentions légales

Site optimisé pour une résolution de 1024 x 768